fbpx

La greffe des sourcils

L’alopécie des sourcils se caractérise par une perte des poils des sourcils. Cette perte est souvent soudaine et massive, provoquant une gêne esthétique. Les causes de l’alopécie sont très nombreuses et il est parfois difficile d’établir un véritable diagnostic. Les sourcils jouent un rôle fondamental dans l’esthétique du regard, élément incontournable de la séduction. La greffe de sourcils est une méthode esthétique qui permet d’embellir le regard, de densifier ou de recréer partiellement ou totalement la région des sourcils. Il peut tout simplement s’agir d’une anémie, une carence en fer. Sinon, un choc émotionnel (grand stress, émotion très intense…) est souvent le facteur déclencheur. Dans de nombreux autres cas, c’est un dérèglement de la thyroïde qui est mis en avant. L’hypothyroïdie provoque en effet une perte des poils du visage, associée à une perte de cheveux. La greffe de sourcils consiste en la même opération que la greffe de cheveux. Etant donné que les sourcils demandent une attention minutieuse, l’opération et la procédure se différencient de celles de la greffe de cheveux sur différents points. Le sourcil est une saillie arquée constituée d’une peau épaisse et recouverte de poils. Symétriques par rapport à la ligne médiane et séparés par l’espace inter-sourcilier, les sourcils sont constitués de trois parties. La tête médiane qui est constituée de poils verticaux et fins le corps central qui est constitué de poils plus denses s’orientant vers l’extérieur du regard, la queue latérale qui est constituée de poils plus fins.
Les sourcils ont un rôle dans la communication. Les muscles sous-jacents aux sourcils permettent de moduler le regard et de participer ainsi à l’expression des sentiments comme la joie, la peur, la colère, la tristesse, l’étonnement et le dégoût. Ces expressions impliquent également l’ensemble des muscles faciaux.Les sourcils ont un rôle protecteur envers les yeux puisqu’ils permettent de les protéger du soleil, de les protéger du ruissellement d’eau comme la pluie ou la sueur, et de créer une barrière aux agressions extérieures comme le sable ou la poussière. Cette protection est réalisée par un mouvement des sourcils, lorsqu’ils se froncent.

Technique de greffe de sourcils

La greffe de sourcils est une technique chirurgicale simple qui permet de densifier ou de recréer partiellement ou totalement la région des sourcils. Le principe est d’extraire des greffons du cuir chevelu puis les cheveux sont séparés les uns des autres afin d’obtenir des greffons d’un ou de deux cheveux, puis ils sont implantés au niveau de la région du sourcil.

La technique utilisée n’est pas la FUT mais le micro greffe sans cicatrice aussi appelée DHI. Le chirurgien prélève un par un des cheveux très fins au sommet de la nuque. L’implantation se fait à l’aiguille en respectant la forme originelle du sourcil ainsi que la répartition et l’orientation des poils. L’incision doit être très tangentielle afin de respecter le sens de la repousse du sourcil et d’obtenir un résultat naturel.

La greffe de sourcils est la technique DHI de micro-greffe capillaire utilisée pour re-densifier les sourcils, redessiner leur forme et ainsi compléter l’approche esthétique du regard. La micro-greffe de sourcils est issue des techniques de greffe de cheveux, seule la zone d’implantation est modifiée. Après un examen complet de vos motivations et des possibilités de réalisation d’une micro greffe des sourcils, votre médecin déterminera la zone donneuse qui se situe dans la chevelure afin de déterminer quels seront les cheveux à prélever et à réimplanter sur les sourcils.

Quatre infos au sujet de la greffe de sourcils

• Les greffons que nous implantons sont constitués d’un seul cheveu.
• Il est impératif de respecter la direction des poils en fonction de la zone du sourcil.
• La courbure des cheveux doit être orientée vers la peau pour un résultat naturel.
• Le sourcil greffé faut pousser dans la bonne direction. Ces détails ainsi que l’arc séparant les sourcils sont des éléments majeurs sur lesquels nous portons l’accent.

Eligibilité

Toute personne souffrant d’une chute ou d’un amincissement des sourcils est un candidat idéal à une transplantation. Le chirurgien en charge devra aussi prendre en compte l’état de santé général du patient afin d’éviter tout problème de saignement ou de coagulation.La greffe de sourcils convient pour les personnes qui souffrent d’une raréfaction, voire d’une disparition complète de la pilosité au niveau de l’arcade sourcilière et qui souhaitent avoir des sourcils épais et naturels encadrant le visage.

Le design des sourcils

La forme du sourcil varie en fonction de l’origine ethnique et en fonction du sexe. A la différence des cheveux sur la tête qui poussent par groupement de 1,2,3 ou 4 cheveux, les poils du sourcil ne poussent pas par groupe mais poil par poil. C’est là que l’on arrête la ligne de sourcil idéale. Pas trop basse pour ne pas avoir l’air fatigué, ni trop haute, pour ne pas avoir l’air étonné en permanence. À cette étape, c’est un travail d’équipe. Pas question de débuter l’intervention sans que le patient ne soit pleinement à l’aise avec sa nouvelle ligne de sourcils. Des photos anciennes peuvent aider à recréer une ligne tout à fait naturelle.

L’opération

L’implantation se fait à l’aiguille en respectant la forme originelle du sourcil ainsi que la répartition et l’orientation des poils. L’incision doit être très tangentielle afin de respecter le sens de la repousse du sourcil et d’obtenir un résultat naturel.Il faut en moyenne entre 50 à 500 greffons pour reconstituer complètement des sourcils.

Des petites croûtes, qui mettront cinq à sept jours pour tomber, se forment sur les greffons. Les greffons implantés vont tomber avec les croûtes. Les poils définitifs repousseront à partir du troisième mois.

Après l’opération

Seuls des petites croûtes et un œdème peuvent apparaître dans les jours suivant l’intervention. Les poils implantés tombent dans les jours suivant, ce qui est normal, les bulbes des poils restent en place et la repousse commence à se voir à partir du 3eme mois et est complète au bout d’un an.

Une ligne sourcilière naturellement plus épaisse et dessinée est visible à partir du sixième mois, il faut cependant couper les poils un peu plus souvent. Les sourcils vont prendre leur forme naturelle dans un an. Pendant ce temps-là il est possible de réviser le résultat de l’opération.

Conseils

La greffe de sourcils devient de plus en plus populaire dans le monde. Le regard esthétique ou le changement du regard ou de style sont aussi des raisons pour lesquelles les femmes se dirigent vers les cliniques de transplantation. Or, cette procédure et l’une des plus difficiles, mais si le traitement est réalisé par des experts dans ce domaine, il est extrêmement efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu